VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

QUATRE PATTES compte les chevaux du ciel


Chevaux sauvages dans le Letea

En préparation au programme poursuivi pour le contrôle des naissances, des vétérinaires de QUATRE PATTES ont entrepris le recensement des chevaux sauvages dans le delta du Danube en Roumanie. Les experts ont effectués deux vols dans un avion loué, afin de mieux préciser leurs premières estimations. Le résultat du recensement avance une population de 641 chevaux, dont 494 se trouvent essentiellement dans le Letea et 147 dans les forêts de Cardon. Les autorités environnementales locales préféraient éliminer les animaux de la région protégée, mais QUATRE PATTES va à l'encontre de leurs plans par l'apport de fourrage en hiver et une nouvelle initiative pour le contrôle des naissances. Un contraceptif immunitaire est injecté aux juments, qui les rends stériles pendant deux à trois ans.



© QUATRE PATTES

La dense végétation de la région a rendu nécessaire une deuxième action de recensement dans cette section. De plus, de nouveaux poulains sont nés dans les troupeaux, qui même à une distance de seulement 100 mètres étaient difficiles à voir.
Dans l'ensemble, l'équipe est convaincue que le recensement le long de lignes de transect et la comparaison régulière des données ont conduits à un résultat précis.

Fraîcheur dans la région forestière


Le fait, que de nombreux champs étaient alors inondés a légèrement facilité le recensement. La zone dans laquelle les chevaux pouvaient brouter était ainsi limitée. L'équipe décida de recenser également les bovins qui paissent dans cette région humide. Avec leur nombre évalué à 1200, ils sont nettement plus nombreux que les chevaux dans la région totale, qui vivent soit dans de grands troupeaux en dehors des forêts ou dans de petits groupes dans les sous-bois. Ceci pourrait aider les chevaux des interventions par les autorités, car ils ne sont nettement pas les seuls animaux à mettre en danger le fragile écosystème. Les vétérinaires QUATRE PATTES sur place sont confiants, que le projet en cours assurera la sécurité et le bien-être des chevaux.

 


IMG_1072.jpg IMG_0971.jpg
imprimer