VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

Castration des chats dans le canton de Fribourg lors de la journée mondiale des chats


QUATRE PATTES prend en charge la castration de 88 chats vivant dans les fermes

 

Zurich, le 4 août 2016 – la journée mondiale du chat a lieu le 8 août. A cette occasion, l’organisation de protection des animaux QUATRE PATTES prend en charge la castration de 88 chats vivant dans les fermes du canton de Fribourg. Chaque exploitant agricole recevra 10 bons au maximum. Cette action vise à réduire la population de chats errants en Suisse et à informer les agriculteurs sur l’importance de la castration de tous les chats vivant dans les fermes.

 

Le chat reste l’animal domestique le plus apprécié en Suisse. Toutefois, selon les estimations, 300 000 de ses congénères n’ont pas de lieu de vie fixe. Ces chiffres pourraient être en hausse car ces animaux vivent souvent en retrait. Leur nombre est particulièrement important dans les fermes. Afin de lutter contre cette situation, QUATRE PATTES distribuera de nouveau cette année, le 8 août 2016, à l’occasion de la journée mondiale du chat, des bons aux agriculteurs qui souhaitent agir contre la misère touchant les chats sur leur exploitation. L’action de cette année se concentrera sur les fermes situées dans le canton de Fribourg.

 

88 bons pour des castrations à l’automne 2016

Les agriculteurs intéressés du canton de Fribourg peuvent se faire connaître lundi, journée mondiale des chats, auprès de QUATRE PATTES en composant le numéro 043 311 80 90. 10 chats au maximum signalés par chaque exploitant agricole seront castrés gratuitement. Cette action sera menée en octobre et en novembre. « En août, le risque de capturer des chattes allaitantes ou gestantes serait trop important. Ce serait même fatal pour les petits et pour la mère », explique Lucia Oeschger, directrice de campagne de QUATRE PATTES Suisse. Après la castration, les animaux seront relâchés sur leur territoire habituel, ce qui réduira aussi la venue d’autres chats.

 

Castration des chats en tant que protection durable des animaux et de la nature

« Une population incontrôlée de chats sur un territoire peut engendrer de multiples problèmes: une forte densité de chats sur un terrain précis peut avoir des conséquences négatives sur la population protégée d’animaux sauvages ou créer des incidents auprès des propriétaires de jardins. Les maladies se propagent également à plus grande vitesse au sein des populations importantes d’animaux non castrés qui souffrent alors et sont affaiblis », comme l’affirme Lucia Oeschger. La castration reste ainsi la seule mesure efficace et à la fois respectueuse des animaux pour endiguer ce problème. Vivant à la campagne ou en ville, les propriétaires de chats devraient faire castrer leur animal.

 

A long terme, QUATRE PATTES vise, à l’échelon national, une obligation de castration et d’enregistrement de tous les chats en liberté: ceci constituerait la seule solution permettant de stopper la croissance des populations de chats errants et ainsi mettre un terme définitif à la souffrance des animaux. QUATRE PATTES soutient ainsi la pétition « Obligation de castration de tous les chats vivant en liberté en Suisse », déjà signée par 15 000 personnes environ.


imprimer