VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

Situation légale en Afrique du Sud


Le Canned Hunting de lions est toujours autorisé en Afrique du Sud, car l'industrie de la chasse et de l'élevage lutte par tous les moyens contre toute interdiction.


Avec une liste d'espèces animales menacées (liste TOPS), le gouvernement africain voulait apporter des améliorations. Les espèces sur la liste devaient vivre indépendamment pendant deux ans dans un environnement naturel avant de pouvoir être abattus. Les lions étaient à l'origine eux aussi sur la liste, mais sous la pression des éleveurs, ils été retirés en 2008.
En juin 2009, la cour suprême de l'état fédéral sud-africain Free State a décidé que les lions devaient être rajoutés sur la liste TOPS. Mais l'association sud-africaine des éleveurs de lions s'est également élevée contre cette décision auprès de la cour suprême du pays.


La décision de la cour en faveur des éleveurs de lions

Fin 2010, la cour suprême d'Afrique du Sud a décidé en faveur des éleveurs de prédateurs. Selon la "Supreme Court of Appeal", la ministre sud-africaine de l'environnement n'a pas pris une "décision rationnelle" en décidant que les lions d'élevage devaient vivre indépendamment pendant 24 mois dans un système écologique avant de pouvoir être chassé. Ainsi l'industrie de la chasse et de l'élevage n'est toujours pas régulée, et la misère d'innombrables lions en captivité continue.

La liste n'est sans doute pas l'instrument optimal pour protéger les grands félins, car elle n'interdit pas la chasse; mais inclure les lions sur la liste serait une étape importante dans la protection des lions détenus en captivité, avec pour conséquence, que de nombreux éleveurs de lions devraient arrêter leur détestable commerce.


imprimer