VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

Le premier pensionnaire d’Arosa Terre des Ours est désormais connu


Au cours de l'été 2018, Arosa Terre des Ours ouvrira ses portes. Le premier pensionnaire du refuge pour ours dans le canton des Grisons est désormais connu : il s’agira du dernier ours de cirque de Serbie. L'ours encore dépourvu de nom est le descendant d'un ours brun européen et d'un ours polaire. Jusqu'à son sauvetage fin 2016, l'ours a souffert dans un cirque serbe. 


Descendant d'un ours brun européen et d'un ours polaire, il sera le premier pensionnaire à Arosa Terre des Ours
© QUATRE PATTES | Hristo Vladev

Une vie au sein d'un cirque dans des conditions atroces

Jusqu’à son sauvetage à la fin octobre 2016, le futur pensionnaire d’Arosa Terre des Ours vivait dans des conditions effroyables au sein du cirque serbe Corona, aujourd’hui fermé, dans la ville de Srbobran. L’équipe de secours a trouvé ce dernier ainsi que deux ours bruns, qui vivent aujourd’hui dans la FORÊT DES OURS de Müritz, dans de minuscules cages en métal rouillées et remplies de détritus, n’offrant aucune protection contre la pluie et le soleil. L’ours de grande taille ne pouvait même pas se lever dans sa cage et ce probablement durant de nombreuses années. Avec l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques en Serbie depuis 2009, on peut supposer qu’il n’a pas participé aux spectacles et qu’il ne soit guère sorti de sa cage pendant tout ce temps. La procédure administrative concernant l’accueil définitif des animaux confisqués étant terminée, l’ours pourra rejoindre Arosa Terre des Ours en été 2018.



Hébergement temporaire au zoo Palic

L’ours vivant actuellement à titre transitoire au zoo Palic s’est montré jusqu’à maintenant très actif et présente un caractère amical, également envers ses congénères dans les cages voisines. Il pèse actuellement 350 kg et l’activité physique accrue a permis de développer nettement sa masse musculaire depuis sa confiscation. L’ours d'onze ans se trouvait dans un état de santé relativement mauvais. Ses dents en particulier ont été fortement marquées par la malnutrition pendant toutes ces années. Il a besoin de toute urgence de soins dentaires car une partie de sa mâchoire semble très endommagée.


Depuis qu'il a été confisqué, l'ours réside temporairement au Zoo Palic en Serbie
© QUATRE PATTES

Un nouveau foyer dans les montagnes grisonnes

Arosa Terre des Ours offrira à l’ours et à d’autres de ses congénères un enclos de trois hectares, adapté aux besoins de l’espèce, offrant de nombreuses possibilités d’activités, plusieurs étangs, des arbustes, des arbres et des prairies. Arosa Terre des Ours et tous les autres refuges pour ours de QUATRE PATTES mettent à la disposition de chaque ours une surface de 5000 m2. Carsten Hertwig, spécialiste des ours QUATRE PATTES et vice-président de la fondation « Arosa Bären », est également enchanté du transfert à venir : « J’ai vu pour la première fois en 2010 les conditions désastreuses dans lesquelles l’ours vivait. Le fait que nous puissions enfin le transférer à Arosa Terre des Ours cet été est une fin heureuse après des années de maltraitance. Nous sommes très heureux que l’animal puisse passer encore de nombreuses années dans un refuge conforme à ses besoins au cœur des montagnes grisonnes ».

 

Les travaux de construction sont toujours interrompus en raison des températures encore hivernales. Dès que les conditions météorologiques le permettront, la construction du refuge pour ours sera poursuivie. L’ouverture d’Arosa Terre des Ours est prévue pour août 2018. Le premier pensionnaire arrivera peu de temps avant dans son nouveau foyer, où il recevra également son nom officiel.

 

Vous pouvez suivre l'état d'avancement des travaux de construction à tout moment via la livecam.


Et voici la future demeure de l'ours maltraité.
© Arosa Tourismus / Nina Mattli

imprimer