VIER PFOTEN App nun für Iphone/Ipad und Android erhältlich


VIER PFOTEN App Download für
AndroidAndroid

IphoneIphone

Arrivée du premier pensionnaire à Arosa Terre des Ours


Après environ 1400 km, 28 heures de route et un trajet en gondole, nous y sommes enfin ! Napa est arrivé à Arosa Terre des Ours. Bien entendu, des défis ont dû être relevés, en particulier après l’arrivée de l’ours à Arosa. « La cage de transport et Napa pesaient ensemble pas moins de 550 kg. Le transport de cette dernière de l’ambulance pour ours à la gondole a été un véritable exploit logistique. Je suis ravi que tout se soit bien déroulé et que Napa soit enfin arrivé dans son foyer définitif », déclare Carsten Hertwig, spécialiste des ours QUATRE PATTES. Après son arrivée et un examen médical, Napa sera placé dans un enclos d’adaptation. Il pourra s’habituer à sa nouvelle liberté de mouvement et découvrir le terrain. Les vétérinaires et les soigneurs pourront ainsi bien l’observer pendant cette période. Durant la phase d’adaptation, Napa pourra d’ores et déjà voir son futur vaste enclos extérieur.

 

Les images du transfert.



© VIER PFOTEN

Joie immense à Arosa

Les initiateurs du projet et le président de la fondation Arosa Bären, Pascal Jenny, se réjouissent beaucoup de l’arrivée du premier ours à Arosa : « Nous l’avons attendu si longtemps. À présent, notre premier ours est enfin là. Toute la ville d’Arosa est ravie que Napa ait pu rejoindre son foyer définitif chez nous, dans le magnifique monde alpin d’Arosa ». L’ouverture officielle d’Arosa Terre des Ours aura lieu le vendredi 3 août en présence de la conseillère fédérale Doris Leuthard et d’autres invités. Le samedi 4 et le dimanche 5 août, le premier refuge pour ours de la Suisse sera alors officiellement ouvert pour l’ensemble des visiteurs dans le cadre de deux journées portes ouvertes.



© Arosa Tourismus / Nina Mattli

Du cirque au monde alpin naturel

Napa est né dans un zoo et était probablement encore jeune lorsqu’il est arrivé dans le cirque Corona en Serbie. Nous ignorons s’il devait ou non effectivement y faire des spectacles. Contrairement à la Suisse, une interdiction des animaux sauvages dans les cirques est déjà en vigueur depuis 2009. Il est donc probable qu’il ait été détenu pendant des années dans une petite cage sur le terrain du cirque. Il est donc d’autant plus réjouissant qu’une vie au cœur de l’univers alpin d’Arosa attende l’ours actif et curieux.



© VIER PFOTEN / Hristo Vladev

imprimer